Le savez-vous ?

> Définition du Service médical rendu (SMR)

Le Service Médical Rendu (SMR) est une mesure de l’efficacité et de l’utilité des médicaments vendus en France. Il est évalué par la Commission de transparence de la Haute Autorité de santé.
L’évaluation prend en compte plusieurs éléments :

  • la gravité de la maladie pour laquelle le médicament est indiqué,
  • son efficacité pour prévenir ou soigner cette maladie,
  • son intérêt pour la santé publique,
  • ses effets indésirables.

Retour haut de page

> Comparaisons et évaluation du Service médical rendu (SMR)

Ensuite cet ensemble de réponses est comparé aux effets positifs et indésirables d’autres thérapies ou médicaments indiqués pour la même maladie.
Selon les résultats de cette comparaison, le médicament est :

  • soit non remboursé par la Sécurité sociale et les complémentaires santé
  • soit plus ou moins remboursé. C’est ainsi que dans une période donnée, ce sont les médicaments les plus performants qui bénéficient du meilleur taux de prise en charge.

Le Service médical rendu (SMR) d’un médicament est revu régulièrement, notamment lorsque de nouveaux médicaments apparaissent. C’est la raison pour laquelle certains produits, qui étaient auparavant remboursés, ne le sont plus. Ils ne deviennent pas subitement mauvais pour la santé mais d’autres sont jugés plus efficaces pour soigner la même pathologie.

Retour haut de page

> SMR, vignettes et remboursements

Une fois l’évaluation effectuée, le Service médical rendu (SMR) est classé par degrés d’efficacité :

  • SMR majeur,
  • SMR important.

Pour ces 2 catégories, le remboursement par l’Assurance maladie est fixé à 65 % + 35 % de prise en charge par les mutuelles. Sur les boîtes de médicaments, les vignettes sont blanches.

  • SMR modéré : vignettes bleues, remboursement à 30% par l’Assurance maladie, 70% par les mutuelles,
  • SMR faible : vignette orange, remboursement à 15% par l’Assurance maladie,
  • SMR insuffisant : aucun remboursement par l’Assurance maladie.

Pour les médicaments et produits dont le SMR est jugé faible ou insuffisant, la prise en charge par les complémentaires santé dépend des formules de contrat choisies par l’assuré. Mais en général, elles ne les remboursent pas non plus.
Interrogez votre assureur ou votre courtier pour approfondir cette question. Il vous renseignera sur les différentes options de prises en charge de vos médicaments, selon vos besoins et vos ressources.

Retour haut de page