Comité d'histoire National

10 décembre 2011 - Comité National

La santé au travail, entre savoirs et pouvoirs (XIXe-XXe siècles)

Sous la direction d’Anne-Sophie Bruno, Eric Geerkens, Nicolas Hatzfeld et Catherine Omnès.
Ouvrage paru dans la collection "Pour une histoire du travail" par les Presses Universitaires de Rennes, 306 p, 2011, 18 €.

Cet ouvrage est composé de trois parties :

  • Savoirs, représentations, occultations,
  • Politiques de santé au travail en entreprises,
  • Acteurs du risque, entre arbitrages et contestations.

- La première porte sur les connaissances . Au cours de cette période s’élaborent des savoirs marqués par une tension entre progrès des connaissances et dénis des risques, sous divers arguments. Le passage de la connaissance à l’expertise traduit la pleine insertion de cette connaissance dans le jeu social.

- La seconde section établie les politiques de santé au travail menées dans les entreprises. Qu’il s’agisse de la prévention ou de la place accordée aux activités médicales, la superposition des objectifs, faisant certes la part belle à la défense des intérêts patronaux, entraîne une complexité de pratiques. Entre autres facteurs, le secteur d’activité, la taille des entreprises et leur statut, public ou privé, éclairent les politiques suivies.

- La troisième s’attache au jeu de différents acteurs et institutions . A rebours de certaines visions courantes, plusieurs contributions montrent des syndicats s’engageant dans la défense de la santé des travailleurs, face à un patronat dont l’attitude varie selon les secteurs, les conjonctures et les risques concernés.